Intro au playtest et à l’assurance qualité

Nous sommes déjà à la septième semaine de l’incubateur et les jeux sont prêts à être testés! Cette semaine, nous parlons de tests avec les joueurs et d’assurance qualité, d’importantes étapes dans la conception d’un jeu.

Playtest

Lorsque l’on teste un jeu, on présente un produit qui est encore en développement à plusieurs joueurs. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un jeu totalement fini avant d’effectuer des playtests, et nous vous encourageons même à le faire le plus souvent possible. Les playtests sont très utiles pour de nombreuses raisons. Ils permettent :

  • d’identifier des bogues;
  • d’analyser la compréhension du joueur du jeu et de ses règles;
  • d’avoir du feedback à propos de notre jeu;
  • d’évaluer la difficulté de notre jeu, s’il est trop facile ou trop difficile.

N’importe qui peut playtester votre jeu, que ce soit vos ami.e.s, votre famille ou vos collègues. Mais, idéalement, vous ne devriez pas le tester vous-même. Vous êtes probablement le pire testeur pour votre jeu. Vous travaillez fort sur ce jeu depuis maintenant plusieurs semaines, vous y êtes attaché.e.s, et vous pourriez probablement le jouer les yeux fermés. Vous connaissez beaucoup trop votre jeu pour donner des commentaires objectifs. Essayez de faire tester votre jeu par plusieurs personnes. Faites les changements que vous voulez et faites le tester à nouveau. Il est possible de faire des playtests à tout moment, mais essayez de les faire le plus tôt possible, et le plus souvent possible. Il est même possible de faire un playtest pour avoir des commentaires sur une seule mécanique de jeu. N’attendez pas à la dernière minute. Il serait dommage de remarquer que plusieurs éléments ne fonctionnent pas, ou qu’une mécanique n’est pas amusante, quelques heures avant de rendre le jeu disponible en ligne.

Maintenant, vous vous demandez probablement comment effectuer un bon playtest. Voici donc quelques conseils pour vous :

  • Parlez le moins possible aux joueurs. Essayez de ne pas les aider, ça vous aidera à savoir où ils sont bloqués et ce qu’ils n’ont pas compris. Prenez des notes lorsque les joueurs jouent : ce qu’ils disent, ce qu’ils font…
  • Essayez de ne pas expliquer votre jeu aux joueurs. Lorsque votre jeu sera disponible en ligne, vous ne serez pas là pour l’expliquer à tous les joueurs du monde.
  • Choisissez certains éléments sur lesquels porter attention. Par exemple, combien de temps ont-ils besoin pour accomplir une certaine tâche? Savent-ils où aller? Comprennent-ils comment faire quelque chose, ou quand ils devraient la faire? Comprennent-ils la fonction d’un objet en particulier?
  • Poser des questions ouvertes, et non des questions qui peuvent se répondre par oui ou par non. Vous obtiendrez beaucoup plus de détails comme ça.
  • Ne donnez pas d’indices sur la réponse que vous voulez obtenir dans la question elle-même. Par exemple, une moins bonne question pourrait être : As-tu eu peur quand ce monstre est apparu? Une meilleure manière de formuler cette question pour obtenir plus d’informations sur les ressentis du joueur pourrait être : Qu’as-tu ressenti en jouant? Quand tu as vu ce monstre?
  • Il est parfois plus facile pour les joueurs de donner des solutions que d’identifier des problèmes. Essayez d’identifier le problème derrière le commentaire ou la suggestion du joueur. Par exemple, si un joueur vous dit : « je veux des powerups! », le problème pourrait être tout simplement qu’ils ne se sentent pas assez puissants. Améliorer leur arme pourrait alors aussi être une bonne solution.
  • Définissez des tâches pour le joueur, mais évitez de décrire les étapes. Il y a deux types de tâches à considérer : exploratoire et dirigée. Les tâches exploratoires sont ouvertes et sans fin claire, ce qui est idéal pour tester l’intérêt et l’engagement. D’autre part, les tâches dirigées sont spécifiques et orientent le joueur vers des choses en particulier. Ceci est utile pour tester les fonctionnalités ou les mécaniques.
  • Demandez aux joueurs de réfléchir à voix haute lors de l’exécution de tâches. Y a-t-il quelque chose qu’ils ne comprennent pas? Le contraire s’applique également : y a-t-il quelque chose de particulièrement facile à comprendre? Oui, oui, les playtests ne consistent pas seulement à identifier les problèmes!
  • Observez ce que le joueur fait dans le jeu. Recherchez toute hésitation / question de ce qu’il faut faire, être surpris par ce qui s’est passé, ne pas trouver quelque chose et répéter l’action / regarder aux mêmes endroits plusieurs fois.
  • Les interactions auront un impact sur les actions du joueur! Évitez d’expliquer / de défendre ce qui se passe ou d’aider trop tôt. Essayez plutôt de renvoyer la question, par exemple “Que feriez-vous normalement?” De plus, clarifiez les commentaires en faisant écho aux propres mots du joueur. Si le joueur dit: “ce singe est bizarre”, vous pouvez répéter en demandant “ce singe est bizarre?”

Assurance qualité

Alors que les playtests sont plutôt axés sur le ressenti et la recherche de rétroaction, l’assurance qualité (QA) s’intéresse plutôt aux différents problèmes qu’on peut rencontrer dans un jeu, que ce soit des incohérences, des bogues ou des « glitchs ». Il est aussi important de chercher à reproduire les problèmes que l’on rencontre, et d’essayer de comprendre ce qui les a causés.

Comme pour les playtests, vous devriez considérer l’assurance qualité dans votre jeu le plus tôt possible, et le plus souvent possible. Il est toujours plus facile d’identifier la cause d’un nouveau bogue lorsque l’on teste son jeu souvent, et vous ne voulez surtout pas vous rendre compte à la dernière minute que votre jeu est complètement brisé.

Les grands studios ont souvent plusieurs testeurs pour essayer leurs jeux, mais, dans le cadre de cet incubateur, vous êtes seul.e.s. Voici donc quelques conseils à considérer lorsque vous voudrez faire l’assurance qualité de votre propre jeu :

  • Jouez à votre jeu. Souvent!
  • Essayez tous les éléments de base de votre jeu. Est-ce que je peux sauter? Est-ce que je peux gagner/perdre? Est-ce que je peux naviguer dans les menus correctement? Est-ce que les collisions fonctionnent?
  • Essayez de “briser” votre jeu. Faites ce que vous n’êtes pas censés faire. Vous devez protéger quelqu’un? Essayez de l’attaquer. Faites des choses étranges et inattendues. Tous les joueurs ne joueront pas comme vous ou comme ils sont censés le faire, et pourraient rencontrer des bogues que vous n’avez jamais remarqués. Essayez de « speedrun » votre jeu pour voir si cela cause des problèmes.
  • Faites un build de votre jeu! Ce n’est pas parce que tout fonctionne correctement dans le moteur que vous utilisez que votre build fonctionnera. De nouveaux problèmes peuvent émerger. Essayez aussi votre jeu dans différentes résolutions, afin de voir si tout fonctionne correctement, notamment pour votre interface. Tout le monde ne jouera pas sur votre ordinateur, avec la même résolution que vous.
  • Testez votre jeu le plus souvent possible. Il est beaucoup plus facile d’identifier la cause des problèmes ainsi.
  • Certains bogues sont pires que d’autres. Mettez votre attention en premier sur ceux qui pourraient vraiment nuire à l’expérience de jeu si vous manquez de temps.
  • Il y aura probablement encore certains bogues dans votre jeu à la toute fin, et c’est parfaitement correct ainsi! Vous pouvez toujours décider que quelque chose est assez bien, et qu’il restera tel quel dans la version finale de votre jeu. Et n’oubliez pas que vous pouvez toujours transformer un bogue amusant en une nouvelle mécanique!

LES DEVOIRS

  • Continuez à travailler sur votre jeu.
  • Testez, testez, testez!
  • Faites un “build” de votre jeu.

La semaine prochaine, nous parlerons de finition et de deboguage.

À la semaine prochaine et bonne création de jeu!

Publié dans Programme à distance, Nouvelles, Pixelles Game Incubator 8
À propos
Nous sommes une initiative non-lucrative dédiée à aider plus de personnes à créer des jeux vidéo à Montréal. Courriel : info@pixelles.ca
Twitter : @pixellesmtl
Facebook : Pixelles Group
Infolettre
* = Champ requis
Make a Donation

All donations go directly to funding our programs, events, and community. ♥ Your support is greatly appreciated!