Introductions et inspirations

PGI8 Week 1


Cette semaine a marqué le début du 8e incubateur de jeux de Pixelles, mais aussi notre toute première séance en virtuel, via Zoom. Même si nous ne pouvons nous voir en personne cette année, n’ayez crainte, nous sommes tout de même là pour vous encourager et vous soutenir dans la création de votre premier jeu vidéo! Plusieurs ressources sont mises à votre disposition pour vous aider, alors n’hésitez pas à y jeter un œil.

Voici une idée du programme de ce nouvel incubateur.


Trouver un concept de jeu

Lors de la séance de la première séance, nous avons d’abord pris le temps de nous connaître un peu et de découvrir les intérêts de toutes les personnes présentes. Nous avons même eu droit à quelques caméos d’enfants et de chats! Puis, nous nous sommes aussi intéressé.e.s au brainstorm. La première étape pour créer un jeu est bien évidemment de trouver une idée qui nous plaît. Que vous ayez déjà votre idée en tête ou que soyez toujours en questionnement, c’est parfaitement correct! Si vous êtes en panne d’idées, nous vous proposons les exercices suivants :


LES CARTES HEURISTIQUES (MIND MAPS)

Les cartes heuristiques sont une façon organique d’organiser et de structurer vos idées de manière à faire un portrait le plus complet possible des options qui s’offrent à vous. Inscrivez une idée centrale, puis définissez-en les éléments en allant jusqu’au bout de chaque branche. N’hésitez pas utilisez des mots, des images, des dessins, des listes, ou toute autre forme d’expression qui vous permet de compléter vos idées.

LE DÉFI DES 30 CERCLES

Similaire au concept de l’écriture automatique, cette technique de génération d’idée a pour objectif la QUANTITÉ plutôt que la QUALITÉ. On cherche à avoir un maximum d’options parmi lesquelles on pourra choisir plus tard. N’essayez pas d’avoir une seule “bonne” idée, mais plutôt un grand nombre d’éléments qui vont alimenter votre réflexion par la suite.

Commencez par une idée de base (par exemple : je veux faire un jeux de plateformes), et écrivez ou dessinez tout ce qui vous passe par la tête en lien avec cette idée (par exemple : je pourrais avoir des ennemis qui crachent du feu, des plateformes mouvantes, des plateformes glissantes avec de la glace, etc.). Même les idées les plus loufoques devraient apparaître ici!

MODIFIER, COMPARER ET COMBINER LES IDÉES

Regardez toutes vos idées, et essayez de les combiner afin de trouver quelque chose qui vous plaît! N’hésitez pas à explorer différentes idées, ce n’est pas parce que vous commencez à explorer quelque chose que vous ne pouvez pas changer d’idées plus tard!

LICORNE VS RÉALITÉ

L’idée que vous avez trouvée est géniale, et vous vous sentez enfin prêt.e à commencer. Prenez un instant avant de vous lancer. Est-il possible que votre idée soit un peu trop compliquée? Est-ce que tout ce que vous imaginez est vraiment essentiel à votre jeu? Triez les éléments que vous souhaitez intégrer à votre jeu en ordre de priorité, en commençant par les éléments essentiels jusqu’au éléments intéressant mais optionnels. Tout ce qui, au final, ne vous plaît pas devrait être retiré de la liste. C’est bien d’avoir de l’ambition, mais personne ne peut faire le prochain Red Dead Redemption en seulement 8 semaines. N’hésitez pas à viser plus petit pour commencer, par exemple en créant seulement le premier niveau d’un jeu que vous imaginez plus long. Rien ne vous empêchera d’en ajouter plus tard si vous le souhaitez!

Maintenant que vous avez une meilleure idée de votre jeu, commencez à penser à ses mécaniques, c’est-à-dire les actions que le joueur fera dans le jeu. Par exemple, les mécaniques d’un jeu de plateformes pourraient être sauter, collecter des objets et tirer sur des ennemis. Alors que, dans un jeu de rythme musical, elles seraient plutôt synchroniser ses actions aux sons ou tenir la note. Essayez d’identifier au moins une ou deux mécaniques qui sont essentielles à votre jeu. Cela vous donnera une idée de ce que vous aurez à faire plus tard.

Commencer aussi à résumer votre idée de jeu en une phrase ou deux. Cela pourrait donner quelque chose comme : J’aimerais créer un jeu [type/genre de jeu] qui porte sur [un sujet qui vous intéresse], dans lequel on peut [mécanique de jeu/verbe d’action]. Par exemple : J’aimerais créer un jeu de plateforme mettant en vedette un chat qui peut sauter et collecter des objets.

CHOISIR VOS OUTILS

Il existe un très grand nombre d’outils que vous pouvez utiliser pour créer votre jeu. Bon nombre d’entre eux sont d’ailleurs disponibles gratuitement. N’hésitez pas à en explorer plusieurs afin de trouver celui qui vous convient le mieux! Vous n’êtes pas obligés de choisir tout de suite, mais vous pouvez certainement commencer à y jeter un œil si vous voulez.

Du côtés des moteurs des jeux, certains nécessitent d’écrire du code alors que d’autres non. Il n’empêche qu’ils offrent tous des formes de programmation. D’ailleurs, n’ayez pas peur de la programmation, tout comme il est possible d’apprendre une nouvelle langue, il est possible d’apprendre à programmer! Par contre, si ce n’est pas du tout votre tasse de thé, ne vous inquiétez pas, vous pourrez mettre l’accent sur d’autres éléments de la conception de jeu.

Les mentors ont fait plusieurs suggestions pour des outils gratuits ou très abordables. Ils recommandent également de profiter des périodes d’essai gratuit pour tester les outils payants qui vous intéressent avant d’investir.

Voici un éventail:

Moteurs de jeux

Art, illustration et animation

COMMENT FAIRE LE TRI DES RESSOURCES?

Lorsque vous êtes à la recherche de ressources et tutoriels sur les différents outils que vous avez choisis, voici quelques étapes qui vous aideront à trouver ce qui vous convient :

  • Commencez par le site web de l’outil en question. Regardez pour une section Apprentissage, Tutoriel ou Documentation. Il est fréquent d’y trouver des vidéos très utiles.
  • Regardez également sur YouTube! Il s’y trouve des tutoriels extrêmement bien faits.
  • Faites attention à la date de création du tutoriel. Il pourrait avoir été conçu pour une vieille version de votre outil et risquerait de ne pas être compatible.
  • Prenez le temps de regarder le tutoriel ou la série de vidéos, avant de vous lancer. De cette façon, vous pourrez bien identifier s’il répond à vos questions. Et ce ne sera pas du temps perdu puisque vous vous familiariserez avec l’outil et gagnerez du vocabulaire spécifique pour améliorer vos recherches.
  • N’hésitez pas à demander conseil!
  • Si vous trouvez une excellente ressource, partagez-la!!

CONSEILS DES GRADUÉ.E.S DE L’INCUBATEUR DE JEUX PIXELLES

À qui vaut-il mieux demander de l’aide qu’à celles qui sont déjà passées par l’incubateur? Voici plusieurs conseils des gradué.e.s de l’incubateur de jeux Pixelles.

  • Ne craignez pas la programmation. Faites ce que vous avez besoin pour vaincre votre peur : commencez avec un moteur de jeu de type visuel (comme Construct ou Game Maker) qui ne nécessite pas de scripting par exemple. Rappellez-vous que C’est Bel Et Bien De La Programmation. Le saut vers de la programmation en script sera plus petit à faire par la suite.
  • La programmation est une langue. Si vous pouvez apprendre le français ou l’anglais, ou n’importe quelle langue, vous pouvez apprendre le C#, Python, Javascript ou le Processing.
  • Choisissez un moteur de jeu populaire au lieu d’un moteur obscure. Il y a une plus grande chance de trouver quelqu’un qui pourra vous aider lorsque vous en aurez besoin. Le jeu Undertale lauréat de multiples prix a été créé avec Game Maker. Pas besoin d’un moteur chic pour créer un bon jeu!
  • Pour les personnes qui ont peur de la création d’art, nul besoin. Cherchez des tutoriels simplifiés. Créez un jeu entièrement grâce à des boîtes colorées et des formes simples. Même les artistes les plus douées trouvent difficile de créer un environnement réaliste en seulement six semaines; enlèvez-vous de la pression et simplifiez votre travail! Si vous le souhaitez, utilisez des assets issus des banques sous licence commune créative.
  • Inquiétez vous moins de l’esthétique visuelle de votre jeu au départ, et utilisez des ressources préfaites. Vous pourrez toujours les changer plus tard. Commencez plutôt par faire fonctionner votre boucle de jeu. Rappellez-vous que l’esthétique n’est pas seulement visuelle – ce peut être aussi le toucher, le bruit et la joie créée!
  • Nous vous assurons que, si vous faites face à un problème en créant un jeu pour la première fois, c’est un problème que quelqu’un d’autre a déjà connu. Rien n’est impossible à résoudre!
  • Google et les autres moteurs de recherches sont vos meilleurs amis. Vous sortirez de l’incubateur Pixelles avec une meilleure connaissance de Google que vous croyiez possible.
  • Concentrez-vous d’abord sur une petite échelle. Lorsque vous aurez réussi à créer une action, vous pourrez construire davantage. Pensez Mécanique, Dynamique et Æsthétique (nous allons revenir là-dessus la semaine prochaine).
  • Copier un jeu que vous adorez, en y ajoutant votre touche personnelle, est une façon absolument légitime de participer à l’incubateur. Réfléchissez à ce qui vous fait aimer les jeux auxquels vous jouez, mais, cette fois-ci, abordez la question d’un point de vue du design de jeu.
  • Il est possible que, par moment, vous vous sentiez perdu.e ou coincé.e dans une étape pourtant simple. Dans ces moments, allez travailler sur quelque chose d’autre ou laissez-vous aller pendant un moment. Le repos est une étape essentielle de la résolution de problèmes. Lorsque vous aurez résolu le problème, vous vous sentirez fantastique!
  • Quels sont vos buts pour cet incubateur? Rédigez une liste des éléments d’un jeu vidéo (l’art, le design, la programmation, le son, l’écriture, etc.). Retirez ceux qui vous sont familiers et encerclez l’un des restants. Cette compétence est celle que vous utiliserez pour vous mettre au défi et sur lequel vous vous améliorerez le plus!
  • Pour les autres compétences dans lesquelles vous avez moins confiance, n’hésitez pas à avoir recours aux ressources existantes – de l’art gratuit ou simple, des chansons gratuites, etc. Vous pouvez utiliser cette contrainte pour vous inspirer! Développer trop de nouvelles compétences en même temps peut-être épuisant, et, surtout, peu amusant!
  • Dans tout les cas, n’ayez jamais peur de nous approcher avec vos soucis! Envoyez un courriel à votre mentor ou à une des coordinatrices à moms@pixelles.ca.
  • Ne vous sentez jamais seul.e dans ce que vous entreprenez. Quelques ancienn.es participant.e.s ont choisi de continuer à faire des jeux et de travailler dans l’industrie. D’autres n’ont jamais travaillé sur un autre jeu vidéo de leur vie, mais continuent d’être extraordinaires dans leurs domaines respectifs! Chaque année, les résultats sont formidables, et nous allons toujours partager cette expérience ensemble. Donc, bienvenue dans notre communauté!

LES DEVOIRS

Vous êtes bien entendu libres de commencer par ce qui vous semble le plus important pour vous et votre jeu, mais voici ce que nous vous suggérons de faire en premier lieu :

  • Commencer à conceptualiser votre projet, à réfléchir au type de jeu que vous voulez faire et à ce que devra faire le joueur. N’oubliez pas de commencer simple, vous pourrez toujours ajouter d’autres éléments plus tard. Tenter de résumer votre jeu en 2 phrases qui présente son genre, son thème et ses principales mécaniques.
  • Regardez la liste de moteurs de jeux et identifier celui ou ceux qui vous intéressent. Vous pouvez même commencer à regarder des tutoriels en ligne.
  • Jouez à des jeux et laisser vous inspirer! Vous pouvez d’ailleurs regarder les jeux qui ont été créés dans les incubateurs précédents pour avoir une idée de ce que vous pouvez faire.

La semaine prochaine, nous nous intéresserons plus particulièrement au game design, au level design, et au prototypage de jeux.

À la semaine prochaine et bonne création de jeu!


Publié dans Programme à distance, Nouvelles, Pixelles Game Incubator 8
À propos
Nous sommes une initiative non-lucrative dédiée à aider plus de personnes à créer des jeux vidéo à Montréal. Courriel : info@pixelles.ca
Twitter : @pixellesmtl
Facebook : Pixelles Group
Infolettre
* = Champ requis
Make a Donation

All donations go directly to funding our programs, events, and community. ♥ Your support is greatly appreciated!